La végétation au Sahara algérien

La végétation au Sahara algérien, que nous arpentons en randonnée chamelière, est essentiellement présente dans les oasis et palmeraies autour desquelles se sont sédentarisés les Touaregs algériens. Tamanrasset, Djanet, Essendilène, Timimoun, Ghardaïa sont les plus connues d’entre elles.
Les paysages qui s’offrent à nous en randonnée chamelière sont essentiellement minéraux et assez pauvres sur le plan de la végétation au Sahara algérien, simplement ponctués de maigres touffes d’herbe, parfois d’acacias dont les feuilles se transforment en épines pour limiter l’évaporation de l’eau, et plus rarement d’oliviers sauvages.

D’ailleurs les épines d’acacias sont parmi les régals culinaires des chameaux qui nous accompagnent en randonnées au Sahara algérien !

Vous verrez lors de randonnées au Sahara algérien qu’il suffit d’une petite averse pour que jaillissent une grande quantité de plantes dont les graines, apportées par les vents, n’attendaient que cette humidité pour germer. Se développent aussi des touffes vertes qui végétaient jusque-là…

Une randonnée chamelière au Sahara algérien peut alors vous y faire rencontrer armoise, lavande, myrte, jujubier, euphorbe, coloquinte dans les oueds, rumex pourpre dans les montagnes et l’incroyable rose de Jéricho qui sèche recroquevillée autour de ses graines et se déploie dès que l’eau l’affleure… une explosion de végétation au Sahara algérien !

Cheminer en randonnées au Sahara algérien est une aussi une expérience de découverte de l’écosystème local.

Inscrivez-vous aux Nouvelles du vent