La végétation en Mauritanie

Au nord de l’Adrar en Mauritanie, le minéral domine : c’est le royaume des cordons dunaires (ergs) et des plateaux caillouteux (regs) au cœur desquels vous cheminez en randonnée chamelière. La végétation en Mauritanie se limite à quelques acacias, des euphorbes, des mimosas et des buissons. 

Les feuilles de la plupart des plantes du désert sont des épines qui permettent de réduire au minimum les pertes d’eau ; ces mêmes épines sont un plaisir culinaire pour les chameaux qui nous accompagnent en randonnées en Mauritanie !

La végétation en Mauritanie, ce sont aussi des oasis que nous traversons en randonnée chamelière en Mauritanie : ici, le palmier-dattier est roi. Il va chercher l’eau très profondément dans le sol, et son épais feuillage favorise la culture de fruits et légumes. Il est aussi utilisé pour la fabrication de poutres et clôtures. La récolte des dattes qui a lieu en juillet-août est l’occasion pour le peuple maure d’une grande fête annuelle : la guetna. Mais à cette époque de l’année, il fait vraiment trop chaud pour parcourir l’Adrar en randonnées en Mauritanie !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est mauritanie-MauritanieFleurEuphorbe.jpg.

Au sud de la Mauritanie s’étend un autre type de végétation : la savane sahélienne. Une randonnée chamelière peut vous y faire rencontrer le gommier (gomme arabique, calmante pour la toux) et le baobab (graines riches en vitamines, feuilles à vertus anti-diarrhéiques, écorce très fibreuse utilisée dans la fabrication de cordages)… une grande diversité au sein de la végétation en Mauritanie !

Cheminer en randonnées en Mauritanie c’est découvrir la végétation en Mauritanie, une flore riche et variée, un écosystème surprenant dans un pays si aride.

Inscrivez-vous aux Nouvelles du vent