Traditions en Mauritanie

La société mauritanienne est organisée selon un système de castes et fonctionne dans le respect de certaines traditions en Mauritanie.

Lorsque notre randonnée chamelière nous amène chez des mauritaniens, il convient par exemple, parmi les traditions en Mauritanie, de se déchausser avant d’entrer sous la khaima ou dans une maison, de ne pas tendre la main à une femme mauritanienne, ni l’embrasser (sauf si elle le fait elle-même !). 

Lors d’une invitation à boire le thé ou le zrig (lait de chamelle sucré) en randonnées en Mauritanie, il peut être blessant de refuser, ceci pouvant étant considéré comme une offense. De plus, si l’on accepte le premier thé, on se doit d’accepter les deux suivants.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est mauritanie-MauritanieChamelier.jpg.

En randonnée chamelière en Mauritanie, vous constaterez qu’à chaque membre de l’équipe locale sont attribuées des rôles bien spécifiques

Lors des randonnées en Mauritanie, les chameliers ont en charge… les dromadaires : bâtage et débâtage, les nourrir, trouver les passages les plus aisées pour leurs animaux… Le cuisinier est le grand maître de la cuisine, et il apprécie toujours de l’aide au cours de la randonnée chamelière pour éplucher les légumes, faire la vaisselle… ! Le guide quant à lui est toujours présent à vos côtés, aux repas, lors de la marche, des veillées : tout au long des randonnées en Mauritanie, il a à cœur de vous faire découvrir le peuple mauritanien, la faune, la végétation en Mauritanie, la culture maure, les us et coutumes et les traditions en Mauritanie.