Les perles tunisiennes

Petit pays, à la pointe Est de l’Afrique du Nord et à la croisée des chemins entre l’Orient et l’Occident, la Tunisie offre une silhouette d’hippocampe avec le ventre face à la mer, la tête dans la verdure et la queue enfouie dans les sables du désert tunisien qui se dévoilent en randonnée chamelière pour découvrir les perles tunisiennes.

Les randonnées dans le désert tunisien sont comme le parfum pur de cette terre accueillante. Dans une douceur à la fois africaine et arabe, le désert tunisien dévoile aux flâneurs de vent et aux marcheurs d’horizon ses terres lumineuses et ses paysages d’une étonnante diversité.

En randonnée chamelière, nous apprivoisons l’un des perles tunisiennes : le désert tunisien du Grand Erg Oriental, gigantesque mer de sable qui nous invite à un rendez-vous secret avec nous-même et le Vivant. Simplicité, dépouillement, beauté de notre intime relation à la Nature… sont ce que nous expérimentons en randonnées dans le désert tunisien. Chapelets d’oasis et sources chaudes, nomades r’baïa, collines mystérieuses noyées dans les sables que nous apercevons en randonnée chamelière, murmure étoilé des nuits claires et grand battement pur de l’espace… y composent un poème ardent que les sables roux murmurent à l’âme du voyageur qui chemine en randonnées dans le désert tunisien.

Parmi les autres perles tunisiennes, au creux des montagnes du Dahar se dévoilent les terres lunaires de Matmata et ses habitations troglodytes, les villages berbères de Chenini, Douiret, Guermessa aux mosquées toutes blanches, auréolées de lumière. 

A l’ouest, la source chantante de Chebika, le vieux village de Tamerza suspendu dans le vide, le vertigineux défilé de Midès et l’énigmatique lac salé du chott El Djerid nous drapent de leurs mystères… que de beauté, que de perles tunisiennes !