La végétation Saharienne

Dans le désert tunisien, la végétation saharienne des étendues semi-désertiques est pauvre et rase. Ces étendues annoncent les oasis et les dunes du Sahara au creux desquelles vous cheminerez en randonnée chamelière. Le palmier-dattier va chercher l’eau très profondément. Il vit environ 200 ans et porte des dattes dès 5 ou 6 ans. Sa production peut atteindre 100 kg de dattes par arbre. Son épais feuillage favorise la culture en étages : arbres fruitiers, puis légumes. Lors des randonnées dans le désert tunisien, nous pouvons parfois croiser des palmiers tout ébouriffés !

Au cœur du désert tunisien, une randonnée chamelière est aussi l’occasion de faire connaissance avec l’ensemble de la végétation saharienne : le tamari, sbat (herbes à chameaux), coloquinte, acheb, rbia du Sahara constituent la flore. Les feuilles de la plupart des plantes du désert tunisien sont des épines qui permettent de réduire au minimum les pertes d’eau. La pluie étant rare dans le désert tunisien, en une nuit, des graines restées en attente depuis des années peuvent germer, couvrant ainsi des plateaux nus et arides de fleurs éphémères et multicolores : une vraie merveille ! En randonnées dans le désert tunisien, selon la saison, nous nous émerveillons devant la bourrache sauvage ou les petites pâquerettes du désert, toute jolies et délicates.

S’élancer en randonnées dans le désert tunisien, c’est aller à la rencontre de la végétation saharienne, d’un écosystème fragile où l’élan de vie est si fort qu’il en devient palpable. Une ode à la vie…