Islande

Voyage en liberté en Islande, Des forces vives aux mondes subtils

Durée du séjour
15 jours ou plus
Possible toute l'année
Facile
Facile
En liberté
Billet d’avion à réserver par vos soins

Vous pouvez découvrir l’Islande avec L’Ami du Vent seul(e), à 2, à plusieurs, en famille, entre amis…

L’Ami du Vent vous propose de découvrir l’Islande d’une manière bien différente de tout ce qui est proposé. Il s’agit de sentir, ressentir, vivre cette terre unique.

En Islande chaque cellule de notre corps est interpellée.
Tous nos sens sont sollicités et amenés vers une attention extrême.
Des sons entendus nulle part ailleurs.

Une Terre en perpétuel mouvement, tellurique, à jamais inoubliable.
C’est cette Islande qui nous fait vibrer à L’Ami du Vent.

C’est cette Islande que nous avons à cœur de vous faire vivre lors de votre voyage en Islande.

Contactez-nous pour créer ensemble votre voyage en Islande !
Prix : établi sur mesure, en fonction de vos envies.

Celui qui revient n’est jamais le même que celui qui est parti.

Halldór Laxness (écrivain islandais)

Nous vous présentons un exemple de séjour, mais les possibilités sont infinies en Islande !

Un déferlement de beauté, de démesure, de couleurs irréelles, de sons indéfinissables, sur une terre tumultueuse, impétueuse, forgée par la glace, le feu, le vent…

Nous vous conseillons un voyage en Islande d’au moins 15 jours, pour prendre le temps, de sentir, humer, ressentir… Mais il peut être plus long aussi, si par exemple vous souhaitez vous poser plus longtemps, chez Harpa et Jean-Marc dans le Nord, ou ailleurs.

En hiver les Fjords du Nord-Ouest ne sont pas accessibles mais ils le sont en été : votre séjour peut aussi s’orienter vers cette région pleinement sauvage de l’Islande.

La côte Ouest et la péninsule du Snaefellsnes sont en général accessibles en toute saison : bien que moins connues, elles regorgent de merveilles insoupçonnées.

Il est possible aussi de prévoir un temps de randonnées à l’intérieur des terres, dans le Landmannalaugar (au Centre-Sud de l’île), ou plus au Nord dans le secteur de Kjölur ou encore à l’Est, dans la région d’Askja…

Les vols intérieurs (en particulier le vol Reykjavík-Akureyri) offrent aussi des possibilités d’ajustement des itinéraires !

Au fil des jours

Formalités voyage Islande

Bon à savoir Islande

Vol sur Keflavík (aéroport international)
Jour 1

Vol sur Keflavík (aéroport international)

Arrivée à l’aéroport international de Keflavík.

Vous récupérez votre véhicule (location) et prenez la route du Sud (si arrivée tardive du vol, nuit en bord de mer, non loin de l’aéroport).

Rien d'exhaustif, tout est à imaginer ensemble !
Jours 2 à 5

Rien d'exhaustif, tout est à imaginer ensemble !

L’hiver et l’été donnent à vivre des expériences très différentes et tout aussi « marquantes ».

D’une saison à l’autre, les ambiances changent… et les séjours sont adaptés en fonction de la période de l’année et de vos envies.

Nous vous présentons un itinéraire qui passe par la côte Sud, monte le long de la côte Est puis bifurque pour rejoindre le Nord et l’Ouest de l’île.

Il est possible de parcourir le fameux « Cercle d’Or » (très touristique, nous vous conseillons de ne pas trop vous y attarder, particulièrement l’été), l’occasion de découvrir le site géothermique de Geysir qui abrite Geysir, LE geyser islandais qui a donné son nom à ce phénomène naturel et qui a repris une activité (irrégulière) à la suite du tremblement de terre de l’année 2000. Sur ce même site géothermique, Strokkur est quant à lui un geyser très actif, en éruption toutes les 8 à 10 minutes, et qui propulse une colonne de vapeur chaude pouvant atteindre 20 à 25 mètres de haut. Un peu plus à l’Est, Gullfoss (la chute d’or) est l’une des plus impressionnantes chutes d’eau d’Islande, voire même d’Europe : alimentée par les eaux assourdissantes du glacier Langjokull, Gullfoss est une association de deux larges cascades… vêtements imperméables indispensables pour ceux qui souhaitent s’en approcher !

Au parc national de Þingvellir, vous aurez l’occasion quasi unique au monde d’observer à ciel ouvert un rift émergé : une série de fissures parallèles les unes aux autres, là où s’écartent les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne.

Avant d’arriver à Vík, vous pouvez découvrir les cascades de Seljalandsfoss (si vous êtes bien équipé d’un imperméable, vous pouvez la contourner par l’arrière !) et Skógafoss (« cascade de la forêt ») dont l’eau provient de la fonte du glacier Eyjafjallajökull.

Les orgues baltiques
Jours 6 à 10

Les orgues baltiques

Vík est reconnaissable à son église au toit rouge, veillant sur les habitants du haut de son promontoire rocheux, et à sa plage de sable noir classée parmi les « 10 plus belles du monde », où les orgues basaltiques ont sans aucun doute été dessinés par le Grand Chef d’Orchestre. L’été, des colonies de macareux, ces superbes oiseaux au bec très coloré, nichent dans les « Trolls pétrifiés », les fameux pics rocheux de Vík.

A Skaftafell, prenez le temps de déambuler dans cette surprenante forêt de bouleaux nains : il s’en dégage une délicatesse toute particulière, et elle abrite une chute d’eau remarquable entourée de colonnes basaltiques.

Bientôt se dévoile le fameux glacier Vatnajökull, second plus grand d’Europe… qui n’échappe pas au réchauffement climatique et à la fonte des calottes glaciaires.

Nous vous encourageons vraiment à vous imprégner de ce que les langues glaciaires de Fjallsárlón et Jökulsárlón offrent : les icebergs flottent en un ballet lentement mouvant aux sonorités uniques pour celles et ceux qui prennent le temps de s’y attarder.

Vous parcourez ensuite les méandres des Fjords de l’Est, où petits villages et ports de pêche ponctuent ces étendues méconnues et reculées. Dans les Fjords, les lumières sont très particulières, changeantes, parfois fantomatiques… des paysages de bout du monde, de fin du monde ! Brumes flottantes dans les vallées, mer et ciel se confondent… Cette région est le royaume des Álfar (Elfes), des renards polaires, phoques, oiseaux… et les rennes aiment y pâturer en liberté.

Puis ce sont les étendues désertiques, volcaniques et bouillonnantes du Nord de l’Islande, auxquelles L’Ami du Vent voue un amour infini !

Le fleuve Jökulsá, dont la puissance est surmultipliée par la fonte du Vatnajökull, a creusé un gigantesque canyon. Trois chutes d’eau peuplent cette région : Selfoss, Dettifoss (« cascade qui tombe », chute la plus puissante d’Europe) et Hafragilsfoss. 

En hiver, comme en été, la région du lac Mývatn est une pure merveille de volcanisme : champs de lave, volcans, cratères, fumeroles, champs de boues sulfuriques de Námaskarð… Les sons, les senteurs, les sensations y sont hallucinantes. « Terre de feu » prend ici tout son sens.

Le site de Krafla, où il est possible de s’aventurer pendant des jours (sans se perdre !), permet de ressentir en profondeur ce que sont le volcanisme et la tectonique des plaques. 

Prenez le temps, pas après pas, d’écouter Höfði, une petite forêt emplie de magie et de mystères. Non loin, Dimmuborgir et ses châteaux de lave forment un étonnant décor de théâtre… que les Jólasveinar (les 13 elfes de Noël islandais) ont choisi comme lieu de résidence de prédilection !

Le cratère Hverfjall (un volcan explosif qui s’est réveillé il y a plus de 2500 ans), majestueux, se dresse telle une vigie : sa courte ascension vous offre un panorama à couper le souffle sur toute la région du lac.

La région du Nord abrite également Góðafoss, la chute des Dieux, magistrale et assourdissante : la force dantesque de l’eau est ici visible, palpable.

Délassez-vous dans les fameux bains chauds, au creux de la nuit « noire-Soulages » de l’hiver, ou la « lumière-Sorolla » du cœur de l’été, au Forest Lagoon d’Akureyri ou à Jarðböðin près de Mývatn.

Akureyri
Jours 11 à 13

Akureyri

Vous arrivez à Akureyri et Harpa et Jean-Marc vous accueilleront chez eux. Leur lieu de vie et de partages est un lieu intime, délicat, situé en bord de mer, sur la rive Est du fjord Eyjafjörður. Il est propice au ressourcement, à la contemplation, à la flânerie… et à l’émerveillement. Y séjourner quelques nuits est vraiment un cadeau à se faire.

L’hiver, vous êtes aux premières loges pour le ballet des aurores boréales… et l’été, les baleines se prélassent souvent dans le fjord baigné de l’ambiance et la lumière toutes particulières des longues journées d’été, quand le soleil de minuit s’attarde au-dessus de la ligne d’horizon et nimbe la côte.

Des randonnées en raquettes sont possibles en hiver sur divers sites remarquables, parfois aussi une balade en traîneau à chiens.

Au printemps et en été, une journée d’excursion en mer vous permet d’observer les baleines, en respect et humilité face à ces cétacés d’une rare beauté. Dans le fjord, la petite île de Hrisey offre de très beaux points de vue et ses sentiers de randonnées sont idéaux pour l’observation de la faune et de la flore locales.

Massage et séance de yoga peuvent aussi vous être proposés !

Pour revenir à Reykjavík, vous avez le choix entre un vol intérieur ou poursuivre avec votre véhicule, auquel cas ce peut être l’occasion de redescendre tranquillement (en plusieurs jours) ou plus directement par la route principale qui vous mènera à Borgarnes puis Reykjavík.

Selon la saison et le temps dont vous disposez, vous pouvez faire une incursion dans les Fjords du Nord-Ouest (au printemps et en été) et/ou la péninsule du Snaefellsnes, très sauvage, où dépaysement et enchantement sont au rendez-vous. Le strato-volcan Snæfellsjökull est le gigantesque et incontournable repère sur cette péninsule. Pour les Vikings, il était un phare naturel lorsqu’ils étaient en mer. C’est l’un des 7 points les plus magnétiques du monde, et vous le « connaissez » d’une certaine manière : Jules Vernes a situé l’entrée de son « Voyage au centre de la Terre » quelque part sur le Snæfellsjökull !

Avec le volcan Snæfellsjökull en toile de fond, au cœur d’un champ de lave, Djúpalónssandur est une somptueuse plage de galets noirs polis par l’océan. Un peu plus loin, se cache Búðarkirkja, une église traditionnelle en bois noir. Elle est l’un des lieux préférés des islandais qui se marient. Juste derrière, une plage de sable rose, composé de débris de coquillages érodés par la mer et ramenés par les vagues sur le littoral.

Reykjavík
Jour 14 (ou plus !)

Reykjavík

Flânerie à Harpa, le centre des congrès de la ville, dont l’architecture et l’aménagement sont remarquables.

Hallgrimskirkja, la cathédrale emblématique de Reykjavík, et le musée Einar Jónsson (sculpteur islandais).

La « national Gallery », au bord du lac Tjörnin composé d’eau douce et d’eau de mer, où certains oiseaux vivent toute l’année, même au cœur de l’hiver.

Nuit en guesthouse à Reykjavík ou proche de l’aéroport international si votre vol est très tôt le matin. C’est à voir ensemble !

Retour
Jour 15 (ou plus !)

Retour

Vous regagnez l’aéroport international de Keflavík en navette (ou taxi, ou voiture afin de la restituer).

Fin de votre voyage en Islande.

Vol retour.

Précision importante
En Islande, le grand Maître… c'est la Nature ! Vent, neige, pluie, malice des volcans, clin d'œil des Elfes… ils ne manqueront pas de vous surprendre et de vous enrichir.
Harpa et Jean-Marc seront présents et vous donneront tous les conseils et consignes nécessaires pour vivre ces instants islandais en toute sécurité, tranquillité et ouverture d'esprit.

Tout ce qui est prévu arrivera peut-être, tout ce qui ne l’est pas arrivera sûrement.

Pascal Rousseau
Voyageur ami du Vent

Formalités voyage Islande

Formalités administratives

Pour un voyage en Islande, pour les voyageurs européens, il vous faut un passeport (ou une carte d’identité) valide jusqu’à la date de votre retour.

Impératif : le nom que vous notez sur le bulletin d’inscription doit être celui inscrit sur le passeport (ou la carte d’identité) qui sera présenté à l’aéroport. Nous vous conseillons de toujours voyager avec sur vous une photocopie de votre papier d’identité (là où figure votre photo) : cela vous sera utile en cas de perte ou de vol.

Pour les membres de l’Union Européenne, voyager avec votre carte européenne d’assurance maladie peut s’avérer utile (pas d’avance des frais en cas de problèmes de santé).

Formalités administratives spécifiques pour les enfants de nationalité française

L’enfant mineur doit obligatoirement posséder une carte d’identité ou un passeport individuel (il ne peut plus être inscrit sur le passeport de ses parents).

La législation française indique que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n’ont pas besoin d’être en possession d’une autorisation de sortie du territoire. 

En revanche, ce document est obligatoire si cette condition d’accompagnement n’est pas remplie. 

Dans ce cas, l’enfant devra présenter :

  • son passeport ou sa carte d’identité
  • le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l’un des parents titulaires de l’autorité parentale (formulaire Cerfa n° 15646*01 disponible sur le site www.service-public.fr/simulateur/calcul/15646-01)
  • une photocopie du titre d’identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé :

 

L’Ami du Vent ne peut être tenu pour responsable en cas de refoulement à une frontière. Les informations mentionnées ci-dessus ne sont qu’indicatives pour les ressortissants français et peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. 

Vous devez impérativement être en règle avec les autorités locales pour vos formalités de police, de douane et de santé. Pour vous informer : www.diplomatie.gouv.fr et www.sante.gouv.fr

Il est ainsi prudent de vérifier les formalités à accomplir auprès du Consulat islandais de votre pays/région dans le mois qui précède votre départ. 

Autres nationalités : se renseigner auprès de votre ministère des affaires étrangères.

Formalités sanitaires

Aucune vaccination n’est obligatoire pour un voyage en Islande et il est évidemment conseillé d’être à jour pour toutes les vaccinations classiques.

Voyage

Pour un voyage en Islande, il vous faut réserver un billet d’avion à destination de Reykjavík ou Akureyri.
C’est en construisant ensemble votre séjour que nous vous indiquerons quels vols réserver.

Groupe

En Islande, vous pouvez partir seul(e), à 2, à 3, à 4… à bien plus !
Un voyage en Islande entre amis, en famille, entre collègues et collaborateurs.

Prix

Le prix est établi en fonction du voyage en Islande que nous construisons ensemble et du nombre de personnes.

Assurances

Conformément à la législation, L’Ami du Vent (une marque commercialisée et exploitée par Point-Afrique Voyages) est doté d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Chaque participant doit également être titulaire d’une responsabilité civile individuelle. Pour vous protéger en cas d’incident ou d’accident pouvant survenir au cours de votre séjour, il est indispensable de posséder une garantie multirisque couvrant à minima les frais d’assistance et de rapatriement (et annulation si vous le souhaitez). 

Nous vous conseillons de vous adresser à Chapka Assurances Voyages si vous souhaitez souscrire à une assurance annulation, maladie rapatriement ou multirisque : www.chapkadirect.fr 

Nous vous invitons à vérifier que vous ne bénéficiez pas par ailleurs de ces garanties (soit via la Carte Bancaire utilisée pour le paiement des voyages, soit par vos assurances personnelles). 

Nous vous précisons qu’il vous appartient avant ou au cours de votre voyage de contacter personnellement la compagnie d’assurance qui garantit votre voyage pour déclencher l’assurance.

Bon à savoir Islande

Bon à savoir

En Islande, L’Ami du Vent fait le choix de vous proposer des séjours les plus « sur mesure » et « libres » possible.

Ce n’est un secret pour personne : à L’Ami du Vent, nous sommes tombés en amour pour l’Islande !
L’Islande a laissé en nous, des traces vives, des mémoires… presque transcendantales, dans notre chair et dans notre cœur.
Notre connaissance de l’île et notre partenariat avec Harpa (islandaise ayant étudié en France), et son mari Jean-Marc (français installé en Islande depuis… des années !), nous permettent de vous offrir de vivre une expérience de l’Islande ni classique, ni ordinaire.
Le lieu d’accueil qu’ont créé Harpa et Jean-Marc, leur façon de vivre et d’envisager le « voyage », sont en totale adéquation avec l’expérience que nous souhaitons vous proposer.
Sentir, ressentir, contempler… vivre l’Islande.

L’Islande est une terre habitée. Elle est en constante résonnance avec la vibration originelle de la Terre. Les Éléments s’y expriment dans des contrastes inimaginables.
L’Islande envoute, bouscule, nous amène là où nous ne sommes sans doute encore jamais allés.
La terre islandaise est en mouvement permanent : symphonie de sons, de couleurs, de lumières, de tableaux, qui s’opposent, se superposent, s’harmonisent… L’Islande est initiatique, éclatante, unique… une terre extrême !

Nous vous donnerons plein de conseils, d’idées, et nous vous partagerons notre vécu de l’Islande pour vous aider à sentir ce que vous, vous avez envie de vivre sur cette terre puissante et particulière.

Vous pouvez vivre votre voyage en Islande avec L’Ami du Vent seul(e), à 2, à plusieurs, en famille, entre amis…

Sécurité

L’Islande est l’un des pays (si ce n’est LE pays) les plus sûrs au monde. Il est tout à fait possible d’y voyager seul(e), notamment pour les femmes, sans aucune appréhension. Il n’y a par ailleurs aucun animal sauvage dans le pays qui rende les randonnées ou la découverte des sites naturels dangereuse !
La seule « mise en garde » concerne la nature et la météo (qui peut changer très rapidement).

Nuitées

Tout dépend du voyage en Islande que vous effectuerez !
A Reykjavík, logement en guesthouse confortable, où vous pouvez cuisiner, et il y a tout plein de restaurants dans la ville.
Chez Harpa et Jean-Marc, vous disposez d’une cuisine pour préparer vos repas (le petit déjeuner est en général inclus).
Partout ailleurs : le petit-déjeuner est souvent inclus, et selon les logements choisis, vous pouvez cuisiner à votre arrivée au logement, ou alors il y a un restaurant tout près.
Pour le déjeuner de midi, en général, nous vous conseillons de vous préparer un pique-nique, ce qui vous permet de manger à l’heure que vous souhaitez et là où vous vous trouverez lorsque vous aurez faim !

Nourriture et cuisine islandaises

Poisson et agneau (lamb en anglais) sont incontournables en Islande !
De nombreux légumes sont produits sur l’île, grâce à la géothermie (sous serres) : tomates, concombre, poivrons…
Le traditionnel Rúgbrauð est un pain de seigle, légèrement sucré, cuit également grâce à la géothermie.
Les laitages islandais sont d’exception.

Parmi les spécialités de viandes : blóðmör (boudin de mouton), svið (tête de mouton bouillie), bjúgu (viande de mouton fumée et hachée sous forme de grosses saucisses), hangikjöt (gigot ou épaule de mouton fumé à la tourbe, plat de Noël par excellence).
En poissons : sild (harengs fumés ou marinés, herring en anglais), lax (saumon, salmon en anglais : sauvage, d’élevage, frais, fumé ou mariné à l’aneth), hákari (aileron de requin du Groenland, faisandé puis macéré dans du lait aigre ou du jus de citron, shark fin en anglais), harðfiskur (poisson séché, souvent morue, cod en anglais).
Produits laitiers : nymjólk (lait frais), súrmjólk (lait caillé, excellent), skyr (inoubliable fromage blanc très épais, salé, à mélanger avec du lait, de la crème, du sucre, parfois parfumé : Ávaxtaskyr, skyr aux baies, rjómaskyr, skyr à la crème nature).

Il y a beaucoup de très bons restaurants en Islande avec une excellente qualité de nourriture.
L’alcool est très cher et vendu uniquement dans les Vínbúðin (qui sont des magasins d’état). Seule la bière légère est vendue en supermarché (la bière islandaise est d’ailleurs excellente !).

A savoir : l’Islande figure parmi les pays les plus chers du monde (2e après la Suisse) !

Décalage horaire

Quand la France est à l’heure d’hiver, s’il est 12h en France, il est 11h en Islande.
Quand la France est à l’heure d’été, s’il est 12h en France, il est 10h en Islande.

Météo

Ce qui caractérise le plus le climat islandais, c’est qu’il est très changeant, et ce, très rapidement, même au milieu de l’été, cédant place tour à tour et dans le plus grand désordre à une pluie pénétrante, un vent violent, le plus radieux des soleils, un formidable arc en ciel, une brise printanière, de la grêle, voire une tempête de neige !
Mais contrairement aux idées reçues, il ne fait jamais très froid en Islande du fait de l’influence du Gulf Stream (enfin… sauf en plein hiver quand le blizzard souffle !).
L’hiver islandais est relativement doux : la température moyenne dans les plaines du Sud est de 0 °C et de – 10 °C dans les Hautes Terres. Les températures les plus basses sont observées dans le Nord de l’île : – 15 °C à – 25 °C.
L’été est plutôt… frais !
La température moyenne en juillet au Sud de l’île est de 10 à 13 °C.
Les belles journées estivales, la température peut même atteindre 20 à 25 °C !
La plus haute température enregistrée a été 30,6 °C en 1939 dans les Fjords de l’Est. L’ensoleillement annuel moyen à Reykjavík est de 1300 heures (similaire à l’Ecosse ou l’Irlande par exemple) et 1050 heures à Akureyri dans le Nord.
Souvenez-vous toujours de l’adage islandais : « si le temps ne te convient pas, attends 5 minutes ».
Et de la règle d’or lors d’un voyage en Islande : « il n’y a pas de mauvais temps, mais seulement de mauvais vêtements » !

Pour + d’infos météo : www.vedur.is ou www.lachainemeteo.com (regarder à Reykjavík et Akureyri mais c’est beaucoup moins précis !)

Le jour et la nuit
L’Islande est située juste en dessous du cercle polaire.
Ainsi, à partir de juin et en juillet, les nuits sont très courtes, voire inexistantes sur l’île de Grímsey (extrême Nord).
Au mois d’août, la nuit s’installe pour quelques heures, puis peu à peu, devient dominante en hiver laissant très peu de place au jour de novembre à février (1 à 4 heures de jour selon les régions au mois de décembre),
Le 21 juin, à Reykjavík, le soleil se couche à 0h04 et se lève à 2h54, à Akureyri, il se couche à 1h02 et se lève à 1h27 ! En décembre, il se couche à 15h45 et se lève à 10h50. L’hiver est la période idéale pour observer les aurores boréales (surtout décembre et janvier).

Les aurores boréales… si vous vous posez la question… !
C’est un peu du chinois pour nous, mais voici l’explication scientifique : les vents solaires transportent des particules (électrons et protons). Celles-ci, en entrant dans la magnétosphère, puis l’atmosphère, vont rencontrer des atomes de gaz (oxygène et azote) et ces « collisions » vont engendrer de minuscules éclats lumineux qui illuminent le ciel de voiles colorés. Des milliards de lueurs apparaissent en séquence, ce qui donne l’impression que l’aurore se déplace dans le ciel. Un vrai ballet de lumière !
A L’Ami du Vent, nous ne savons pas si c’est expliqué scientifiquement, mais les sons qui émanent des aurores boréales nous fascinent…

Langue officielle

Les Islandais parlent… islandais ! Et tous parlent anglais aussi.
Harpa et Jean-Marc, nos amis du Nord de l’île, parlent tous deux français.

Religion

Plus de 80% des Islandais sont des chrétiens Luthériens.
Il existe d’autres Églises chrétiennes, des petites communautés païennes, bouddhistes, juives et musulmanes, reconnues officiellement par l’État.
Mais les Islandais croient surtout en l’existence de Huldufólk, le peuple caché (Elfes, Trolls, Lutins…).

Monnaie et change

L’unité monétaire est la couronne islandaise (ISK).
1 € = environ 145 ISK (cours juin 2024).
Les Islandais n’utilisent plus du tout de monnaie : tout se fait avec la Carte Bancaire.
D’ailleurs c’est en général à cela que l’on reconnaît les non-Islandais : ils payent en pièces et billets !

Q

Inscrivez-vous aux Nouvelles du vent