Religions en Mongolie

De manière dominante, il y a deux religions en Mongolie : le Bouddhisme tibétain et le chamanisme. En 1930, avec l’arrivée au pouvoir du parti communiste, de nombreux moines furent exécutés et de multiples monastères détruits. Le régime démocratique actuel permet la liberté religieuse et accepte de nouvelles religions en Mongolie.

En voyage en Mongolie, nous approchons des temples de tradition bouddhiste, et pouvons observer, de manière tout à fait informelle, des rituels chamaniques dans telle ou telle autre famille nomade de Mongolie.

Le chamanisme, l’une des religions en Mongolie, trouve ses adeptes dans le nord de la Mongolie. L’invocation de Tengrii, le grand ciel bleu, est omniprésente dans les actes quotidiens, vous l’observerez certainement lors de votre voyage en Mongolie. Les symboles sont partout y compris sur le drapeau national dans lequel le souyombo, symbole de liberté et d’indépendance, fait référence au soleil, à la lune, aux flammes, aux poissons et à l’eau, au-dedans et au dehors, au Masculin et au Féminin. La cosmogonie des Mongols met en lien permanent l’Homme et la Nature. Les arbres, montagnes, animaux sont considérés comme sacrés.

L’animisme est la conviction que toute chose possède un esprit particulier. Le peuple de Mongolie adore les esprits du ciel, des montagnes, de l’eau et du sol. Les Mongols leur font principalement des offrandes de lait, vous pourrez l’observer en voyage en Mongolie.

En Mongolie, la principale cérémonie du sacrifice porte sur l’Ovoo (sorte de cairn chamanique et objet de culte pour les Mongols) : vous en croiserez sans aucun doute lors d’un voyage en Mongolie. Les rituels de sacrifice plus routiniers du lait ou de l’airag sont faits avec le tsatsal, une cuillère en bois utilisée pour les offrandes et par lesquelles les Mongols jettent aux esprits de la nature la meilleure partie de leur lait frais. Au cours d’un voyage en Mongolie, lorsqu’un visiteur quitte un campement nomade, il est béni par quelques gouttes de lait.